L'empire

Venez vivre à l'époque de l'Empire Romain, de ses guerres, de ses complots et de ses histoires d'amour. Serez-vous fidèle à l'Empereur ou comploterez-vous contre son pouvoir ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La guerre des clans

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La guerre des clans   Lun 27 Oct - 20:21

Casting de l'histoire


Ethan Liebgott
Sergent
34e Red Bull Division, Easy Company 1e bataillon
Narrateur tout au long de cette guerre, il parait plus que jeune qu'on ne le croirait. En faite, il n'a jamais pu accéder aux grades supérieur étant jeune car il fut pendant un long moment éloigné des combats. Parachuté à Kiev en Ukraine, il fut gradé sergent. Ce fut lors d'un débarquement sanglant sur les côtes serbes qu'il tira ses dernières balles. Maintenant, il est de retour et l'état major est impatient de le voir mener une bataille.
Joué par Russel Crowe
-------------------------------------
Danny Walker
Capitaine
8e Air Force, escadron Roam killer
Danny Walker est celui qui dirige toutes les opérations aérienne, avec l'appui de l'état major bien sur ! Entrainant ses hommes aux bombardiers, aux larguages, aux chasseurs..., il est le plus expérimenté de tous et son aide est souvent précieuse. Il préfère être à la tete d'un bombardier pour le piloter sinon il lui arrive de se retrouver seul dans un chasseur.
Joué par Josh Hartnett
---------------------------------------------
Jimmy Anderson
1e Division Armée " Old Ironside "
Chef de manoeuvre
L'un des plus âgé de toute l'armée de Meyrueis, Jimmy est le roi de la manoeuvre et de la strétégie lorsqu'il s'agit de déplacer ses chars et les pièces d'artillerie. Combattant dans les Ardennes puis dans le désert de Gobi, il est un atout remarquable !
Joué par Mel Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La guerre des clans   Lun 27 Oct - 20:23

INTRODUCTION DE LA GUERRE DES CLANS



Notre monde a beaucoup changé. Il n'est plus le même qu'autrefois ! Celui-çi s'est dégradé au fil du temps, à cause du passage des guerres et des génocides sur ses anciennes terres, autrefois fertiles. Veuillez me pardonner, je ne me suis pas encore présenté. Je suis l'officier Ethan Liebgott, sergent de la Easy Company dans la 34e Red Bull Division. Actuellement, je me trouve sur la base terrestre de Meyrueis. Pourquoi installer l'une des plus importante base militaire du Languedoc dans un si petit village ? Vous ne me croirais sûrement pas mais laissez moi vous plonger dans un passé assez sombre et sanglant ! [...]. La guerre civile menaçait la Lozère, des hauts plateaux du Mont Lozère jusque dans les vallées profondes du Lot ou de la Jonte. Plusieurs phénomènes ont entrainé des pays, des villes et même des hameaux dans la terreur ! Des révoltes paysannes éclataient, des élevages de brebis jusqu'aux plantations de blé...Les champs se retrouvaient en cendres, dûe à la colère des paysans qui se battaient pour défendre le prix de vente dans les grandes surfaces et même sur les places de villages. Combien ai-je vu de stations essences brulées ou se retrouver vidées de leur précieux liquide ?! L'essence, qui venait de stopper sa course folle à 5 euros le litre pour le gazole, commençait à affoler les grands consommateurs. Du coup, l'essence de nombreuses voitures était siphonnée ou alors les honnêtes personnes étaient résignées, après avoir perdu leur véhicule, à se retrouver sans aucun moyen de locomotion. La guerre ne fût jamais déclarée au géant américain, par rapport au prix de l'essence, mais des mouvements révolutionnaires se créèrent pour lutter, sous plusieurs formes, contre tout ça...ce qui eut pour conséquence d'entrainer encore plus le pays dans la misère ! Il y eu d'autre menace, principalement orchestrée par des civils comme vous et moi, qui pesaient très lourdement dans les affaires des gouvernements...mais je vous épargnerais les détails ! Les jours passaient, les mois défilaient puis celà faisait plus d'un an que le monde était plongé dans la crise. Décider de vivre seul, s'engager dans des endroits isolés sans être armé, des erreurs humaines qui pouvaient vous entrainer à une mort certaine de nos jours ! J'ai perdu tout un groupe d'enfants, âgé de 2 à 4 ans, alors que l'on se promenait sur un chemin de forêt. Comment ?! A cause d'un règlement de compte armé entre deux gangs rivaux pour l'acquisition d'une forêt dont le bois est essentiel à la vente pour les cheminées...J'étais coincé avec 10 enfants en bonne santé mais paniqué, 20 blessés par balles grièvement et 30 petits corps inertes qui jonchaient le sol ! A notre retour, après une intervention victorieuse de la police mais très peu efficace, j'ai rendu 5 gosses blessés, dont 3 qui ont suffoqué à leurs blessures quelques jours plus tard, et un enfant en bonne état !

Un mois plus tard, l'ONU avec un soutien de plus de 50 pays intervenaient. C'était l'opération “ Nettoyage “, qui fût déclenché sur le continent américain, quelques semaines plus tard en Asie et en Afrique et enfin, en France ! En Lozère, ce fût un cauchemar. Il y eu un grand génocide, organisé par l'état, pour exterminer plus de 80% de la population maghrébine ainsi que 20% pour les portugais et les autre nationalité. Sous ordre de l'état major de l'ONU, l'Ukraine, l'Espagne ainsi que l'Angleterre et la Russie avaient pour mission d'occuper chacun une des 4 régions de la Lozère. Les Causses appartenaient à l'Ukraine, les Cévennes à la Russie, l'Angleterre occupait la Margueride et pour finir, l'Espagne était basée sur l'Aubrac. Les ukrainiens étaient assez cruels avec nous. Ils prenaient nos maisons pour installer leur QG ou même leurs hauts gradés, comme leurs colonels, qui venaient souvent en visite à Meyrueis. Très vite, les boulangeries, les charcuteries et les épiceries furent entre les mains des ukrainiens. Aussi, il y eu de nombreux déportés dans des camps de concentration, en particulier des gens qui avaient essayé de fuir le régime ! Un peu plus tard, nos ennemis commençaient à être débordés. Ils devaient faire face à une vague de sabotages ou même d'attaques sur des patrouilles. Les parties de la résistance décidèrent, un jour, de se réunir à Sainte-Enimie afin d'élaborer un plan pour libérer la Lozère, l'Aveyron. [...]. Deux ans plus tard, j'étais revenu d'une guerre victorieuse. Gradé sergent après un parachutage réussi sur Kiev, mes derniers coups de feu furent tirés lors d'un débarquement sur les plages serbes. Blessé gravement, je fus rapatrié en France où l'on m'apprit, alors que j'étais dans un lit d'hôpital, que la guerre était fini mais que les parties de la résistance cherchaient maintenant à se partager chaque parcelle de territoire. Il y eu apparemment une mésentente et une nouvelle guerre allait commencer. Dès mon retour à Meyrueis, je prenais vite conaissance de la situation qui était celle-çi : Meyrueis était en guerre contre Mende et Millau, ainsi que contre toutes les communes qui étaient au pied du Causse Méjan et celles qui se situaient dans les Cévennes. Le nord était allié avec nous mais avait du mal à contenir les assauts adverses...Une fois sur la base, je pensais que mon coeur allait me lâcher. Je fûs surpris en voyant des chars, des avions et même des armes d'infanterie datant de la Seconde Guerre Mondiale. On m'expliqua très vite qu'à cause de l'argent perdu dans les révoltes, le monde était revenu à un armement datant de 1939. Très vite, j'avais pris l'habitude d'utiliser les fameux M1 Garant américain ou même le redoutable fusil à lunette, le Springfield.

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre des clans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre des clans
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...
» Les chariots de guerre
» Pierre Lagrange, La guerre des mondes a-t-elle eu lieu?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'empire :: Hors-jeu :: Créations :: Vos histoires-
Sauter vers: